Maladie professionnelle : remboursement

 

     La prise en charge des soins en cas de maladie professionnelle :

Dans le cas où vous êtes atteint d’une maladie professionnelle, vous serez intégralement remboursé par Filiassur assurance (vos frais seront 100 % remboursés).

 

    Quels soins médicaux sont couverts ?

Filiassur est la seule assurance qui peut vous rembourser jusqu’à 150 %.

Elle couvre tous les soins liés à votre maladie professionnelle : les soins de ville (comme les consultations, les radiographies, les examens de laboratoire, …), l’hospitalisation (tout en sachant, que vous n’allez pas payer le forfait journalier), et les transports sanitaires (en cas de trajet important) sont remboursés à 100 %.

Les prothèses dentaires et certains produits d’appareillage, comme les générateurs d’aérosol, ou les fauteuils roulants sont remboursés à 150 %.

Dans ce cas, le renouvellement et les réparations sont inclus dans la prise en charge.

 

   Les indemnités journalières en cas de maladie professionnelle :

Afin de compenser votre perte de salaire, le partenaire de Generali vous donne l’opportunité de percevoir des indemnités journalières, autrement dit, cette assurance vous verse d’éventuelles indemnités pendant votre arrêt de travail.

    Le montant de cette indemnité journa

lière :

Le montant est calculé à partir de votre salaire du mois précédant votre arrêt de travail, il évolue dans le temps.

En ce qui concerne les 25 premiers jours suivant l’arrêt du travail, l’indemnité journalière est égale à 50 % du salaire, et à partir du 26e jour, elle est portée à 80 % de votre salaire de base (le montant ne peut jamais être supérieur au salaire).

Ces indemnités seront versées tous les 12 jours.

 

La prise en charge en cas de rechute :

En cas de rechute, c’est le médecin conseil qui prend la décision, soit il accepte la prise en charge, soit il la refuse.

Dans le cas où, il a accepté, la prise en charge sera la même, comme lors de la première période des soins (les soins médicaux seront pris en charge à 100 % et les prothèses dentaires à 150 %).

 

   L’indemnité temporaire d’inaptitude :

 

Seule la personne déclarée inapte suite à une maladie professionnelle, peut bénéficier d’une indemnité d’inaptitude.

Conditions d’attribution de cette indemnité :

– Votre maladie doit être connue comme étant d’origine professionnelle

– Une aptitude susceptible doit être en lien avec la maladie

– Une absence de rémunération liée à l’activité salarié

 

  L’assurance volontaire :

Si vous êtes commerçant, industriel, artisan, chauffeur de taxi, créateur d’

entreprise, travailleur de courte durée, sportif non-professionnel, agent, courtier, voyageur, mandateur patenté, une mère de famille, ou vous exercez n’importe quelle profession libérale, cette assurance vous concerne.

C’est une assurance qui couvre tous vos risques professionnels, elle vous permet de bénéficier d’une prise en charge totale, même si vous n’êtes pas titulaire.

    Vous n’êtes ni salarié, ni titulaire d’un régime spécial ?

L’assurance accidents du travail et maladies professionnelles peut vous être accordée, seulement, si vous êtes, élève ou étudiant d’établissement d’enseignement spécialisé, stagiaire de la formation professionnelle continue, volontaire pour l’insertion, participant bénévole au fonctionnement d’organismes à objet social, participant à un stage de réadaptation fonctionnelle ou de rééducation professionnelle, ou un demandeur d’emploi.