L’association “le Siècle”

 

 Cercle de réflexion :

En 1944, le journaliste français, Georges Bérard-Quélin, a fondé un club d’influence nommé “le Siècle”.

Cette association regroupe des dirigeants culturels, économiques, médiatiques français, et politiques, pourvu qu’ils portent, un vif intérêt aux problèmes généraux que porte la Cité.

Ce dernier a commencé sa carrière, au quotidien Lyon Républicain (fondé en 1878), l’un des grands quotidiens radicaux de la Province.

Le Siècle est une association loi de 1901, fondée à la libération.

  Quel est l’objectif de cette association ?

Le Siècle a pour but de favoriser et d’organiser la rencontre de ceux qui sont attentifs à la vie publique, mais aussi, de faire se rencontrer les élites, pour mieux se connaître au-delà, du clivage droite-gauche.

Les membres du Siècle assurent le financement de cette association en cotisant annuellement, 200 euros !

Donc, grâce aux cotisations exceptionnelles et aux antécédents financiers, versés par ses membres, le Siècle soutient à son tour, d’autres associations qui agissent en faveur de publics en difficultés.

Cette association favorise le décloisonnement de la société et le civisme.

Le Siècle correspond à ce qu’on appelle des lieux de sociabilité, vu qu’on y trouve, des hommes politiques de gauche et de droite, des chefs d’entreprises, des représentants du monde des médias ou encore de l’édition, et des hauts fonctionnaires.

Parmi ses principaux membres, l’essayiste “Mathieu Laine”, qui, au jour d’aujourd’hui, il conseille le président de la Ve République française, Emmanuel Macron.

Cet intellectuel libéral français, présente le primat de la liberté et la puissance, comme la voie salutaire pour la France.

Il est aussi, éditorialiste aux magazines Challenges (magazine hebdomadaire économique français), et à le Point (magazine d’actualité hebdomadaire français), chroniqueur à l’Opinion (magazine), et membre du comité de rédaction de la revue commentaire.

 

  Commentaire, revue politique :

(Le registre du commentaire est celui de la liberté et du sens).

La revue politique concerne essentiellement, les hommes en société !

C’est une revue intellectuelle, fondée en 1978, par le journaliste français Raymond Aron.

Les rédacteurs de la revue commentaire, ont pour but de défendre les principes d’une société libérale, et d’éclairer leurs lecteurs sur toutes les grandes questions contemporaines.

Mais, bien évidemment, il est recommandé, que les auteurs bénéficient de l’indépendance, des compétences, et de l’expérience nécessaire.

Donc, le rédacteur se révèle à la fois libre par rapport à lui, et apte à communiquer avec le monde.

L’objet du commentaire est d’abord le présent : les guerres, la construction de l’Europe, la crise financière, la mondialisation, les attentats terroristes, la crise des régimes sociaux…

Les membres actuels de cette association :

Le fondateur : Raymond Aron

Direction : Jean-Claude Cazanove, Manon Peyrat, Serge Lançon, Ayyam Sureau, et Caroline Bujard Olivier.

Comité de rédaction : Guillaume Barrera, Enzo Bettiza, Fabrice Bouthillon, Dominique Bouquet, Jean-Marc Daniel, Mathieu Laine, Bruno Durieux, Jean Gatty, Ran Halevi, Vincent Laloy, Didier Maillard, Christophe Mercier, Laurent Theis, Françoise Thom, Éric Thiers, Sophie-Caroline de Margerie, Tristan le Coq, Rémy Prud’homme, Louis Van Delft, Antoine et Dominique Schnapper, Roland Hureaux, Nathalie Delapalme, Nicolas Baverez, Michel Zink, et Philippe Trainar…