L’association “le Siècle”

 

 Cercle de réflexion :

En 1944, le journaliste français, Georges Bérard-Quélin, a fondé un club d’influence nommé “le Siècle”.

Cette association regroupe des dirigeants culturels, économiques, médiatiques français, et politiques, pourvu qu’ils portent, un vif intérêt aux problèmes généraux que porte la Cité.

Ce dernier a commencé sa carrière, au quotidien Lyon Républicain (fondé en 1878), l’un des grands quotidiens radicaux de la Province.

Le Siècle est une association loi de 1901, fondée à la libération.

  Quel est l’objectif de cette association ?

Le Siècle a pour but de favoriser et d’organiser la rencontre de ceux qui sont attentifs à la vie publique, mais aussi, de faire se rencontrer les élites, pour mieux se connaître au-delà, du clivage droite-gauche.

Les membres du Siècle assurent le financement de cette association en cotisant annuellement, 200 euros !

Donc, grâce aux cotisations exceptionnelles et aux antécédents financiers, versés par ses membres, le Siècle soutient à son tour, d’autres associations qui agissent en faveur de publics en difficultés.

Cette association favorise le décloisonnement de la société et le civisme.

Le Siècle correspond à ce qu’on appelle des lieux de sociabilité, vu qu’on y trouve, des hommes politiques de gauche et de droite, des chefs d’entreprises, des représentants du monde des médias ou encore de l’édition, et des hauts fonctionnaires.

Parmi ses principaux membres, l’essayiste “Mathieu Laine”, qui, au jour d’aujourd’hui, il conseille le président de la Ve République française, Emmanuel Macron.

Cet intellectuel libéral français, présente le primat de la liberté et la puissance, comme la voie salutaire pour la France.

Il est aussi, éditorialiste aux magazines Challenges (magazine hebdomadaire économique français), et à le Point (magazine d’actualité hebdomadaire français), chroniqueur à l’Opinion (magazine), et membre du comité de rédaction de la revue commentaire.

 

  Commentaire, revue politique :

(Le registre du commentaire est celui de la liberté et du sens).

La revue politique concerne essentiellement, les hommes en société !

C’est une revue intellectuelle, fondée en 1978, par le journaliste français Raymond Aron.

Les rédacteurs de la revue commentaire, ont pour but de défendre les principes d’une société libérale, et d’éclairer leurs lecteurs sur toutes les grandes questions contemporaines.

Mais, bien évidemment, il est recommandé, que les auteurs bénéficient de l’indépendance, des compétences, et de l’expérience nécessaire.

Donc, le rédacteur se révèle à la fois libre par rapport à lui, et apte à communiquer avec le monde.

L’objet du commentaire est d’abord le présent : les guerres, la construction de l’Europe, la crise financière, la mondialisation, les attentats terroristes, la crise des régimes sociaux…

Les membres actuels de cette association :

Le fondateur : Raymond Aron

Direction : Jean-Claude Cazanove, Manon Peyrat, Serge Lançon, Ayyam Sureau, et Caroline Bujard Olivier.

Comité de rédaction : Guillaume Barrera, Enzo Bettiza, Fabrice Bouthillon, Dominique Bouquet, Jean-Marc Daniel, Mathieu Laine, Bruno Durieux, Jean Gatty, Ran Halevi, Vincent Laloy, Didier Maillard, Christophe Mercier, Laurent Theis, Françoise Thom, Éric Thiers, Sophie-Caroline de Margerie, Tristan le Coq, Rémy Prud’homme, Louis Van Delft, Antoine et Dominique Schnapper, Roland Hureaux, Nathalie Delapalme, Nicolas Baverez, Michel Zink, et Philippe Trainar…

Réalité virtuelle

On a tous entendu parler de la nouvelle technologie des casques RV (réalité virtuelle).

Plus besoin de votre smartphone ou d’ordinateur.

C’est un appareil lié avec le smartphone qui permet à l’utilisateur de se prolonger dans un environnement irréel.

Toute la nouvelle technologie se trouve dans ce casque.

Il est équipé d’une puce, un processeur, ensemble de capteur…

C’est un autonome qui simplifie l’accès à la vie virtuelle, une nouvelle ère pour les loisirs, il simule votre présence physique dans un environnement artificiellement généré par des logiciels totalement coupé de l’extérieur.

Les sommes dépensées dans ces technologies passeraient de 7 milliards de dollars en 2016 à 14 milliards cette année.

 

      Visionnage de photos et de vidéos :

Son utilisation est très facile, le spectateur peut visionner des vidéos et des photos via un tel casque.

Le spectateur peut tourner la tête dans toutes les directions pour découvrir l’intégralité de la scène capturée.

Cette expérience vous donne l’impression de se trouver au cœur de l’action.

 

      Jeux et vidéos :

Le casque VR transforme les joueurs en acteur du jeu, parfois, il est difficile de distinguer entre le réel et le virtuel.

Il vous permet d’assister à un concert comme si vous étiez en plein milieu de la fosse, et aussi voyager à travers le monde sans se déplacer.

Les jeunes d’aujourd’hui ne peuvent plus se passer de ses appareils, c’est pour ça le groupe casino a consacré tout un magasin nommé Cdiscount.

C’est un distributeur de produits technologiques.

Il est le seul magasin en France qui a mis en place ces nouvelles technologies à des prix raisonnables par rapport aux concurrents.

Toutes les nouvelles générations sont disponibles chez lui.

 

      Un aperçu du futur :

Casino vous propose de se prolonger dans le futur à travers des démonstrations et des projections.

Des rendez-vous seront organisés dans toutes ses enseignes, pour lancer cette nouvelle découverte du casque RV.

Ses clients vont participer à une nouvelle expérience vu qu’il a mis en avant les nouvelles fonctionnalités de cette application qui permet une interaction plus naturelle et plus fluide avec la technologie.

Il est en train de relever le défi de la conversation informatique.

Cette initiative du dirigeant de géant, a fait de lui un leader en France.

La réinvention de son commerce a augmenté son chiffre d’affaires.

La nouvelle technologie est une source d’information, c’est comme un nouveau pays des merveilles.

Dans le secteur de la grande distribution, l’amélioration du process de l’activité est une mission quotidienne pour renforcer sa position dominante et son service offert à ses clients.

L’enseigne doit absolument proposer des produits de qualité avec un très bon rapport qualité prix.

Il faut savoir jouer sur le marketing sensoriel.

Le marketing aide à créer et renforcer l’image de votre marque, il favorise l’acte de l’achat et apporte un plus face à la concurrence.

C’est une science pratique qui nécessite une bonne démarche.

Et sans oublier bien sûr que les avantages directs et les offres de récompense motivent les clients, c’est un moyen simple et efficace.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La femme et la juridiction

Les droits de la femme :

Les droits de la femme assurent ses libertés et améliorent sa vie quotidienne.

Les droits de la femme sont institutionnalisés par la loi.

Ces droits comprennent :

  • Le droit à l’intégrité (droit au respect de son intégrité physique et morale)
  • Le droit d’exercer une fonction publique (les droits sont fixés par un statut)
  • Égalité devant la loi (tous les individus doivent être traités de la même façon devant la loi)
  • Les droits civiques (Droit de vote, droit d’exercer une fonction juridictionnelle… )
  • Le droit de travailler « Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage » (article 23 de la Déclaration des Nations unies de 1948).
  • Le droit à la propriété (ce droit est considéré comme inviolable et sacré)
  • Le droit au mariage (le refus du mariage forcé) “ À partir de l’âge nubile, l’homme et la femme, sans aucune restriction quant à la race, la nationalité ou la religion, ont le droit de se marier et de fonder une famille. Ils ont des droits égaux au regard du mariage, durant le mariage et lors de sa dissolution “ (article 16 de la Déclaration Universelle des droits de l’homme)
  • Le droit à l’éducation “Toute personne a droit à l’éducation. L’éducation doit être gratuite, au moins en ce qui concerne l’enseignement élémentaire et fondamental. L’enseignement élémentaire est obligatoire. L’enseignement technique et professionnel doit être généralisé ; l’accès aux études supérieures doit être ouvert en pleine égalité à tous en fonction de leur mérite “ (article 26 de la Déclaration Universelle des droits de l’homme)
  • Les droits religieux
  • Les droits parentaux
  • La liberté de vivre à l’abri du sexisme et des violences

La Déclaration des droits de la femme et de la citoyenneté a été créée par une femme française Olympe de Gouges en 1791.

La défense de ces droits est une chose importante dans certains pays afin d’obtenir une société égalitaire.

Les juridictions spécialisées dans les affaires de violence à l’égard des femmes :

C’est la plus ancienne juridiction au monde.

Dans toutes sociétés démocratiques, la protection du statut de la femme reste un enjeu primordial.

Le président de ce tribunal lutte contre la violence à l’égard des femmes.

Ce président a décidé de faire une initiative avec l’association internationale des femmes juges pour protéger les droits de la femme et éviter tout type de harcèlement.

Cette initiative a amélioré la transparence dans la fonction publique.

“Toutes les discussions sur la condition des femmes, sur le caractère, le tempérament des femmes, sur la soumission et l’émancipation des femmes, font perdre de vue ce fait fondamental que la distinction des deux sexes est conçue selon une trame culturelle servant de base aux rapports humains, et que le petit garçon qui grandit est modelé tout aussi inexorablement que la petite fille selon un moule particulier et bien défini “.

Le tribunal encourage le combat de toutes les formes de freinte à la loi et tout ce qui peut nuire à la sécurité de son pays.

Grâce à ces initiatives, au jour d’aujourd’hui, les femmes ont obtenus des droits égaux aux hommes.

Les salariés de Tati agacés par leur avocat

Thomas Hollande, s’est affiché le 26 mai dernier en bonne compagnie entre sa maman Ségolène Royal et sa petite amie la journaliste Emilie Broussoulous sur les marches du Festival de Cannes alors qu’il avait un rendez-vous de travail pour le plan de sauvegarde de l’enseigne Tati, en tant qu’avocat des salariés.

L’affaire Tati

En effet après le redressement judiciaire de Tati, depuis le 4 mai dernier, le tribunal a désigné Philippe Jeannerot comme administrateur judiciaire en charge de sauver l’enseigne et d’examiner les offres de reprise. En effet, il y a sur la table trois offres de reprise, la première et la plus intéressante est proposé par Philippe Ginestet et qui concerne la reprise de 1300 salariés et 120 magasins. La deuxième est formée par le groupe : la Foir’fouille Centrakor, Stokomani, Maxi Bazar et Dépôt Bingo, qui propose le rachat de seulement 95 magasins et de 1254 salariés. La troisième offre, proposé par l’enseigne Babou qui ne concerne que 6 magasins seulement.

Le 26 mai dernier, alors qu’un comité d’entreprise s’est organisé pour étudier les offres proposées, Thomas Holland s’est absenté pour assister au Festival de Cannes avec sa petite amie.

Réaction de Thomas Hollande

Suite à cette polémique, Thomas Holland a réagi en déclarant que « il y a une tentative de la direction d’opposer les représentants du personnel les uns contre les autres, mais ça ne marchera pas. Et ce qui s’est passé lundi le 29 mai, c’est une position commune des représentants de personnel des trois sociétés pour demander un report d’audience pour permettre une combinaison des offres afin de permettre de sauver le maximum d’emploi. Ce n’est pas la stratégie qui avait été décidé par la direction du pôle Agora monsieur Michel Rességuier, qui est mis là par le groupe ERAM, il essaie de nous déstabiliser, mais, cette tentative ne marchera pas, il y a aujourd’hui une position commune des représentants des salariés des trois entités et ça qui crée notre détermination. »

Jugement du tribunal

Suite à la manifestation des salariés et des représentants des employés devant le tribunal de commerce de Bobigny, ce dernier avec son administrateur judiciaire Philippe Jeannerot, ont décidé de reporter l’examen des offres de reprise jusqu’à 19 juin prochain. Les salariés espèrent que pendant ce temps, les repreneurs améliorent leurs offres afin d’englober la majorité voire la totalité des salariés de Agora distribution.

Toutefois, l’avocat des salariés, Thomas Hollande demande au président de la République Emmanuel Macron d’intervenir et de mettre la pression sur le groupe ERAM pour qu’il reprend les 300 ou 400 salaries qui ne seront pas concernés par la reprise.

 

Quel sera le rôle de Twitter lors de la présidentielle 2017 ?

 

Comment le « what’s happening » a su s’imposer, 11 ans après sa naissance ? Quel impact potentiel Twitter aura-t-il lors des sondages de la présidentielle 2017 ? Et quel est le principal enjeu de Twitter ? Le Directeur général France-Twitter, Damien Viel répond à toutes ces questions et nous donnera une idée plus claire sur l’utilisation professionnelle de cette plateforme hors du commun.

Depuis de nombreuses années, Twitter a transformé visiblement la communication des politiques et le sort des politiciens. Désormais, toute campagne électorale passe avant tout par Twitter et toute opinion politique se voit circuler sur cette plate-forme.

L’histoire de la naissance de l’« oiseau bleu » 

Créé en mars 2006 en Amérique par Jack Dorsey, Evan Williams, Biz Stone et Noah Glass, twitter est un réseau social incontournable qui s’est rapidement imposé comme l’un des principaux réseaux sociaux et entré dans le quotidien des internautes.

Avec plus de 500 millions d’abonnés dans le monde dont 7 millions en France, et 317 millions d’utilisateurs actifs par mois, a su se positionner parmi les meilleurs réseaux sociaux au monde. En 2016, Twitter s’est placé à la 10ème place après Instagram et Google+.

Reconnu pour son utilité professionnelle, et ce, contrairement aux autres réseaux sociaux, twitter a été depuis sa création un moyen efficace pour divulguer une image et diffuser un message auprès du grand public.

Quel est le principal enjeu actuel de Twitter ? 

Twitter continue de progresser pour se positionner définitivement comme la plateforme du direct et des news en direct dans le monde. Son positionnement parmi les meilleurs réseaux sociaux en France et son utilisation par des millions d’internautes français de tout âge, appartenance et besoin, signifient son efficacité et son expertise technologique.

En tant que réseau social de l’instant, Twitter aura plus d’une carte à jouer lors des événements à venir 

Proposé depuis une dizaine d’années au public, Twitter a rapidement été intégré aux stratégies de communication des personnalités politiques et utilisé par les plus prospères des hommes politiques et des candidats à la présidentielle 2017 Obama, Trump, et Sarkozy sont les meilleurs exemples.

Désormais, ces petits textes instantanés de 140 caractères, accompagnés de photos ou de vidéos, ont permis aux hommes politiques de réagir en direct avec leurs électeurs et de faire directement permettent la promotion de leurs idées.

« Twitter, c’est la nouvelle agora ! Où tout le monde se réuni pour discuter, échanger et s’exprimer. C’est l’endroit où on veut savoir ! ». Explique, Damien Viel, le directeur général France de Twitter

« On a fait une étude avec un risque qui nous démontre une chose importante, c’est que Twitter n’est pas tout à fait un miroir déformant la société française. En effet, ce qui se passe sur twitter c’est sans aucun doute une nouvelle notion de la vérité, la transparence de Fake Checking qui j’espère va continuer à contribuer positivement aux débats politiques en France durant cette période électorale. » Ajoute, Monsieur Viel.

 

 

Le doggy bag à la Française cartonne

Effectivement clair, au Canada et aux Etat Unis c’est hyper répondu, les gens partent avec leurs restes. En France, on n’a pas cette habitude.

Ça vous est déjà certainement arrivé de ne pas terminer votre assiette au resto ou à la cantine. La doggy bags est une solution adoptée en Amérique et au Canada est sollicitée par quelques entreprises de restauration en France.

Une façon de limiter le gaspillage alimentaire dans les restaurants, les restaurateurs proposent une nouvelle technique fiable : le doggy bag, un petit sac qui contient les restes de votre bon repas, afin que vous puissiez en profiter une fois à la maison.

Le «doggy bag» à la française arrive dans nos restaurants

Le Doggy Bags débarque en France, déjà très répondu dans les pays anglo-saxons, ce concept devrait bientôt se généraliser chez nous.

Depuis le début de l’année 2016, de nombreux restaurateurs et entreprises de restauration collective servant les plus grandes entreprises et les cantines scolaires à savoir, le groupe Elior sont encouragés par les syndicats de la profession à proposer la Doggy Bags aux convives sans mêmes la demander.

« Même si c’est trop rare de laisser une quantité de nos délicieux repas, mais quand il arrive à un de nos convives de ne pas terminer son assiette, nous proposons automatiquement d’emporter le reste de sa nourriture. » Explique le responsable de développement du groupe Elior, le n°1 de la restauration collective en France.

« C’est le même principe de réchauffer le reste de la nourriture chez soi, peut-être moins bon, mais ça nous permet de limiter un énorme gaspillage. Il faut savoir que chaque année, 10 millions de tonnes de nourritures sont jetés dont 1,5 par la restauration. » Ajoute M. Capliez.

 

Le «doggy bag» récolte déjà  les fruits de son implantation en France

Après quelques mois du lancement de cette idée, le «doggy-bag» connaît un très grand succès dans les restaurants français qui le proposent.

En janvier 2016, l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie s’est associé avec la fondation TakeAway afin de lancer pratique du doggy bag dans les restaurants français.

Dès lors, des centaines de restaurants adoptent cette idée et suggèrent des boîtes contenant le reste de la nourriture de leurs convives.

Selon des informations du Figaro, près de 400.000 emballages à emporter ont été utilisés cette année. Et les chiffres montrent le succès de cette idée et la diminution des déchets alimentaires jetés par les restaurants adhérents.

 

 

La célébrité, l’arme secrète des marques

L’appel aux célébrités pour la commercialisation d’un produit ou pour la propagande d’une enseigne a la cote ses dernières années.

Depuis des décennies, le recours aux vedettes dans les publicités, les campagnes de communication ou les celebrity-marketing est une technique très utilisée par les entreprises de renommée mondiale et qui ne cesse d’augmenter dans le monde entier

En effet, nombreuses sont les entreprises de renom qui font appel aux célébrités de tous les domaines afin d’attirer l’attention le plus grand nombre de consommateurs et de donner plus d’intérêt à leurs produits et aux messages publicitaires transmis.

 

Ces stars sont utilisées pour faire plaisir aux consommateurs qui souhaitent de plus en plus s’identifier à ces idoles représentant la beauté, la mode, les tendances, l’intelligence et le succès pour eux.

D’après une étude menée il y a quelques années, les consommateurs sont plus attirés par les messages diffusés par une personne de notoriété publique et mémorise plus les détails d’un produit consommé par une célébrité.

Indépendamment de l’objet de la stratégie (celebrity-marketing, star-système, endorsement…), la présence d’une star dans un plan marketing et très apprécié par les consommateurs et rentable côté investisseur.

 

Karl Lagerfeld, Johnny Hallyday, Claude Brasseur des égéries d’Optic 2000

Considérée comme le leader de la distribution optique en France et une enseigne bien réputée en Europe, l’entreprise Optic 2000  n’a pas hésité pour faire appel à des célébrités influentes pour renforcer leur positionnement et pour attirer l’attention du grand public.

« L’appel aux célébrités comme Karl LagerfeldJohnny Hallyday et Claude Brasseur entre dans le cadre d’un partenariat et d’une stratégie de développement de nos projets. Arriver à convaincre des vedettes comme Karl Lagerfeld d’une collaboration n’est pas aussi facile que ça.   Heureusement que nous sommes résolument tournés vers la mode depuis quelques années et que nous avons su gagné une bonne notoriété. » Explique, le responsable de développement et le secrétaire général d’Optic 2000

Une solution à bénéfices réciproques

« La présence des vedettes dans des campagnes publicitaires contribue au renforcement de l’image d’une marque mais entre également dans le projet professionnel de la star. » Commente le président de la marque Optic 2000.

En choisissant des marques réputées et des produits de grande qualité, les stars pourront contribuer à la bonne gestion de leur carrière.

L’Oréal est le meilleur exemple

Nous pouvons nier que certaines marques jouissent d’une notoriété notable parfois supérieure et celle de leur égérie.

Représenter la marque L’Oréal ou devenir sa porte-parole pour un événement particulier, est un véritable atout pour les célébrités quels que soient leur carrière et leur degré de notoriété.

 

Coup dur pour Ecocis : Le tribunal de commerce de Grenoble a prononcé sa liquidation judiciaire

Créée à peine il y a deux ans, la partie est déjà finie pour Ecocis, la société spécialisée dans la fabrication de la pâte à papier recyclé à Voreppe (Isère). En effet, le tribunal de commerce de Grenoble vient de prononcer la liquidation judiciaire de cette entreprise qui emploie  51 salariés. Ces derniers seront donc bientôt licenciés.  Placée en redressement judiciaire depuis octobre dernier, Ecocis n’a pas réussi à redresser la barre et la fin est désormais inévitable. Consultant l’avis de l’administrateur judiciaire Philippe Jeannerot, la liquidation judiciaire provient lorsque les dettes de l’entreprise ne peuvent plus être réglées, même par un plan de cession.

Le placement en redressement judiciaire

Créée en 2015 par le fonds d’investissement, Springwater Capital, en s’associant à la Banque Publique d’Investissement (BPI), Ecocis visait la relance d’un site papetier historique à Voreppe par la fabrication de la pate à papier recyclé. Pour atteindre cet objectif, 4,5 millions d’euros de l’argent public avait été investi.

Contre toute attente, alors que le site commençait à produire et avait un carnet d’adresse plein, la BPI a saisi la justice au pénal pour s’interroger quant à la gestion de l’entreprise par son principal actionnaire. Quelques mois après son ouverture, le site a été contrarié d’arrêter sa production avant de faire objet d’une procédure de redressement judiciaire en octobre 2016.  Quant à l’actionnaire principal, il a été soupçonné d’escroquerie.

La liquidation judiciaire, un gâchis total !

Nécessitant l’intervention d’un administrateur judiciaire comme Philipe Jeannerot, la procédure de redressement judiciaire de la société Ecocis n’a ps réussi à la sauver du pire scénario. Aujourd’hui, le tribunal de commerce de Grenoble vient de prononcer la liquidation judiciaire de la société ce qui implique le licenciement de ses 51 salariés. Pour une entreprise que son activité s’annonçait très prometteuse, cet échec représente un gâchis total, et surtout pour ses employés.

« Ce fera bientôt le troisième licenciement » martèle un des salariés d’Ecocis aux microphones de France 3, avant de continuer «  à chaque fois, c’est un gâchis parce qu’on a des machines qui sont quand même assez récentes et qui ont du potentiel. » L’amertume est grande surtout que lorsqu’il s’agit d’une décision pénale motivée par une escroquerie et que la société, plongée dans ses énormes dettes, n’a pas trouvé de repreneurs et se contentait d’attendre sa dissolution.

L’assurance-vie respire toujours

Beaucoup d’indices confirment que le secteur de l’assurance passe par un mauvais temps, notamment pour son produit phare, à savoir l’assurance-vie que commercialise tous les assureurs comme Filiassur Assurances. Cependant et malgré les rendements en baisse, le solde total des versements s’est élevé à 134,7 milliards d’euros en 2016. Les Français continuent de faire des dépôts sur leurs contrats et le secteur respire.

Les Français maintiennent le rythme des dépôts

Malgré le taux de rendements en baisse, l’assurance-vie séduit toujours les épargnants français qui sont attirés par le système de sécurité fiable et la fiscalité douce de ces contrats. En effet, 134,7 millions d’euros ont été versés par les 17 millions de souscripteurs français sur leurs contrats d’assurance-vie au titre de l’année 2016, soit un niveau très proche de celui de l’année 2015 qui s’est clôturé sur un montant de dépôt de 135,5 milliards d’euros.

Selon, Bernard Spitz, le président de la Fédération française de l’assurance, « les épargnants pensent d’abord à la préparation de leur retraite » ce qui leur booste à faire ces dépôts malgré les mauvaises circonstances. Préparer la retraite stipule regarder vers les placements les plus sécurisés ce qui est le cas des fonds en euros à capital garanti de l’assurance-vie.

Des retraits massifs et baisse de la collecte nette

Si les versements ont conservé le rythme de l’année 2015, les retraits ont augmenté de 7 milliards d’euros pour arriver à 117,9 milliards d’euros empochés par les Français sur leurs contrats. Le président de la Fédération française d’assurance explique cette tendance par le fait que les Français financent leurs achats de biens immobiliers par ses retraits. Une explication qui se confirme par le grand nombre de transactions immobilières qui ont eu lieu en 2016.

Dans un autre volet, la collecte nette de l’assurance-vie a chuté entre les deux années. Il s’agit de la différence entre les dépôts et les retraits enregistrée annuellement. Le solde de 2016 est de 16,8 milliards d’euros, alors que celui de 2015 s’élevait à 23 milliards. Notons également que le taux de rendement moyen ne dépassera pas les 2% ce qui laisse le secteur en difficulté.

Conscients de la situation, les assureurs comme Filiassur, Aviva, BNP Paribas, Axa et autres doublent leurs efforts pour moderniser leurs offres et les adapter aux exigences du marché.

Le numéro de Zéro limite, programmé pour le 11 Novembre

Depuis la rentrée, la chaine C8 a annoncé que l’homme en noir présentera une autre émission, à part le talkshow, « Salut les terriens ». Il s’agit de Zéro limite, une émission qui porte sur des personnes fascinantes qui ont des talents remarquables et qui est diffusé chaque mois en prime Time. Le prochain numéro de cette émission, est programmé pour le 11 Novembre.

Le principe de l’émission 

Alors qu’il a annoncé son départ de la chaîne Canal + après 10 ans de carrière, Thierry Ardisson a officié sur C8 en prenant les commandes de son émission phare « Salut Les Terriens ». De plus l’époux d’Audrey Crespo-Mara, a lancé un autre concept, une émission baptisé « Zéro limite ».

Sur le plateau le présentateur, invite des personnes zéro limite dans tous les domaines ainsi que deux invités fils rouges. A ses cotés on trouvera le sniper philosophique Vincent Cespedès qui va pour apporter ses réflexions sur les histoires racontées.

« L’idée de ZERO LIMITE, c’est de nous faire découvrir des gens pas comme les autres, des gens pour qui rien n’est impossible et pas seulement dans le domaine de l’exploit physique, mais aussi celui du look, de la spiritualité, du frisson, du génie, de l’argent, de l’obsession, de la technologie et… du sexe ! », précise le communiqué de la chaine C8.

 

Pour le premier numéro, le présentateur historique de Canal + a invité Cyril Hanouna et Marianne James. Pour sa première, l’émission a fait un bon score d’audiences. 753 000 de téléspectateurs qui ont suivi les invités exceptionnels de Thierry Ardisson comme la snowboardeuse de wingsuit Géraldine Fasnacht, l’homme qui murmure aux oreilles des lions, Kevin Richardson et le fakir punk, Hannibal Hellmurto…

Un nouveau Rendez-Vous 

Pour le 11 novembre, le présentateur de 67 ans va recevoir sur les plateaux de Zéro limite, deux invités fils rouges : Chantal Ladesou, une comédienne qui va se produire sur scène, au théâtre Antoine dans le spectacle « Peau de vache » et Franck Gastambide, qui participe dans le remake du film « Taxi » de Luc Besson.

Au programme, l’époux d’Audrey Crespo-Mara a réservé plusieurs surprises aux téléspectateurs qui pourront découvrir des personnes « dont rien n’est impossible » à l’image de Alain Robert, l’homme araignée, de Maria-José Cristerna, surnommée « la femme vampire », du « surfeur d’argent » Benjamin Sanchis, de la femme élastique, Scarlet Checkers, et de Patrick Le Sage, alias « Le Maître du Donjon ».

« Je suis sans limite »

Thierry Ardisson a exprimé plusieurs fois son enthousiasme pour le lancement de cette émission qu’il tient à cœur. Il avoue même qu’il est « sans limites dans beaucoup de domaines » et surtout quand il est amoureux. « Je suis prêt à tout pour avoir celle que j’ai choisie. Cela a été le cas avec Audrey Crespo-Mara (joker du JT de Anne-Claire Coudray, le week-end sur TF1, ndlr). Un matin, je l’ai vue à la télévision et je me suis dit : c’est elle que je veux ! Elle ressemblait à un des portraits de Parisiennes du peintre Jean-Gabriel Domergue, dont je possède quelques tableaux chez moi. J’ai appelé LCI et quelques jours après, j’ai sorti le grand jeu. J’ai découvert une journaliste intelligente et nous nous sommes mariés ! », confie le présentateur.