Appareil photo numérique compact

 

Comment fonctionne un appareil photo numérique compact ?

Deux termes sont très nébuleux pour la majorité des utilisateurs d’images numériques : il s’agit de la résolution et de la définition.

 

    Définition :

On va commencer par la définition : c’est le nombre total des pixels qui composent votre image numérique.

Ainsi, si votre appareil possède un capteur avec 3 000 pixels en hauteur et 4 000 pixels en largeur, vous aurez une définition de 12 Mpx (12 mégapixels : 3 000 x 4 000, soit 12 millions de pixels), valeur courante sur les appareils photo compacts actuels.

En consultant la documentation technique de votre appareil compact, vous trouverez la taille exacte en pixels de votre capteur.

Attention : plus la définition d’une image est élevée, plus elle sera lourde et prendra de la place sur votre carte mémoire, et ensuite sur votre ordinateur ! (si vous voulez avoir plus d’informations sur les caractéristiques des APN compacts, consultez “on a testé pour vous”).

 

Toutes vos images auront donc toujours le même nombre de pixels, quelle que soit la taille de l’image finale. Il vous sera impossible de “créer” plus de pixels que n’en possède votre capteur.

Cependant, vous pourrez toujours modifier les paramètres de taille d’image pour faire des images utilisant moins de pixels, donc moins lourdes !

 

Supposons par exemple, que vous souhaitiez photographier une carte d’identité pour l’envoyer par mail à une administration. Vous n’avez pas besoin d’une taille très importante (un fichier trop lourd risquerait en outre de surcharger la boîte mail de votre correspondant), vous pouvez donc “descendre” la définition à 2 Mpx dans les réglages de votre appareil, ce qui permettra d’imprimer la photo de votre carte d’identité au format 10 x 15 cm environ.

 

    Résolution :

Lorsqu’on parle de taille en centimètres d’une image, on arrive à la deuxième grande énigme, la résolution.

C’est un rapport entre le nombre de pixels qui composent l’image (la définition) et les dimensions de cette image. Elle s’exprime en dpi (pour dot per inch, ou pixels par pouce en français, sachant qu’un pouce mesure environ 2.54 cm).

Ces fameux dpi n’interviennent que si vous voulez afficher l’image sur un écran (résolution de 72 dpi en général), ou si vous souhaitez l’imprimer (résolution de 300 dpi pour les imprimantes familiales à jet d’encre).

Prenons une image qui mesure 500 pixels de long et 400 pixels de large (et qui pèse donc 2 Mpx).

 

Si l’on décide de la visionner sur un écran d’ordinateur dont la résolution est de 72 dpi, l’ordinateur répartira les 500 pixels à raison de 72 pixels tous les 2.54 cm, pour une taille finale de 17.6 cm de long, et les 400 pixels sur le même principe, pour arriver à une taille de 14.1 cm de large.

Sur un écran, cette image mesurera donc environ 18 cm x 14 cm.

Un document imprimé sera d’une plus petite taille en cm que lors de la visualisation à l’écran.

En effet, les 500 pixels de long seront répartis sur 4.2 cm et les 400 pixels de large sur 3.4 cm, car l’imprimante a une résolution de 300 dpi, soit 300 pixels tous les 2.54 cm.

 

Il est donc très important de vérifier la taille de l’image avant de l’imprimer dans un format car :

– Votre écran est un faux-ami qui donnera toujours un bien meilleur rendu à vos images, sachant que pour une petite taille, l’œil ne fait pas la différence.

– Vous pourrez toujours imprimer en grand format une image ayant peu de pixels, mais le résultat sera très pixellisé par manque d’informations !

 

Rien ne sert d’avoir trop de pixels si on ne les utilise pas ensuite : une image de 5 millions de pixels donnera exactement le même résultat que la même image de 3 millions de pixels sur un tirage de 10 x 13 cm et sera plus légère.

Si vous besoin de recadrer votre image, vous perdrez des pixels et vous ne pourrez plus imprimer en aussi grand format que votre prise de vue initiale le permettait ! Il vaut donc mieux se laisser une marge de manœuvre et garder une définition élevée.

Réglez donc votre définition en fonction de ce que vous souhaitez faire ensuite des images.

 

Trop lourds et trop encombrants, les hybrides et les reflex ne sont pas les appareils photo du quotidien.

Les appareils photo compacts de par leur poids moins conséquent et leur taille réduite endossent parfaitement le rôle de l’appareil de tous les jours.

Discrets et petits, ils répondent toujours présents. Reste la question de la qualité d’image !

 

Attention toutefois, si vous souhaitez investir dans un appareil compact, il faut bien évidemment mettre un peu plus de sous que pour les compacts traditionnels, voici donc la sélection de “on a testé pour vous” des meilleurs modèles de l’année : le Canon Powershot SX720 HS, Sony Alpha 5100, Fujifilm Instax Mini 90 Neo Classic